dimanche 10 mai 2015

Fondue au crabe

     Difficile à effectuer, la pêche du crabe des neiges de l'Atlantique Nord ne dure qu'environ 3 mois. Au temps des colonies, on le mangeait peu, sauf en soupe ou en croquette, sa chair étant souvent mêlée à celle d'autres poissons. Ce n'est que depuis une cinquantaine d'années que le crabe des neiges est apparu sur les étalages des poissonniers comme un autre produit de luxe, à cause de sa chair pâle et de sa saveur unique et douce. Du Japon à l'Europe, sa popularité est telle que l'on fabrique maintenant du "simili-crabe" ou "goberge au goût de crabe" : produits à éviter en raison de leur haute teneur en sel, et surtout que leur goût est très éloigné de celui du véritable crabe.


Pour 4 portions
  • 1 gousse d'ail
  • 250 ml cidre sec
  • 225 gr gruyère, râpé
  • 225 gr cheddar mi-fort, râpé
  • 225 gr emmental, râpé
  • 2 c. à soupe fécule de maïs
  • 2 c. à soupe jus de citron
  • 2 ml muscade moulue
  • 2 ml anis étoilé moulu
  • 2 ml poivre blanc moulu
  • 225 gr chair de crabe
  • 5 ml paprika
  • 5 ml ciboulette hachée
  • 1 baguette en tranches
  1. Frotter un caquelon à fondue avec la gousse d'ail.
  2. Dans une casserole à fond épais, porter le cidre à ébullition ; ajouter les fromages lentement et faire fondre, en remuant.
  3. Dans un petit bol, mélanger la fécule dans le jus de citron ; ajouter à la préparation au fromage, incorporer la muscade, l'anis étoilé et le poivre blanc.
  4. Cuire à feu doux environ 5 minutes, ou jusqu'à ce que le mélange bouillonne un peu.
  5. Verser dans le caquelon ; ajouter la chair de crabe, saupoudrer de paprika et de ciboulette.
  6. Placer le caquelon sur le réchaud et servir avec les tranches de baguette.
BON APPÉTIT